Est ce que la MT est identique à la relaxation ?

Steven Rector, M.D.

Steven
Rector, M.D.

Dr. Steven Rector est médecin urgentiste depuis 18 ans dans les état de l'Iowa et de Géorgie. Il est membre du conseil américain de la médecine d'urgence. Il a obtenu son diplôme à l'école de médecine de l'université d'Iowa en 1984 et a effectué son internat en médecine urgentiste à l'université du Missouri à Kansas City de 1985 à 1988.

“Non selon les critères scientifiques. Une grande variété de changements physiologiques positifs apparaissent communément pendant la technique de Méditation Transcendantale (MT), qui distingue cette technique de la simple relaxation ou des autres formes de méditation. Les études indiquent que la pratique de la MT procure un état de repos bien plus profond que celui que l'on obtient assis les yeux fermés, et que celui obtenu dans les autres formes de méditation. La recherche montre de façon répétée une baisse naturelle du rythme respiratoire pendant la technique de MT d'au moins 25% plus importante que les groupes de contrôle, ainsi qu'un accroissement pouvant aller jusqu'à 70 % de la résistance de la peau (ou conductance cutanée basale, une mesure standard et reconnue de la relaxation).

“Parmi les indicateurs physiologiques du profond repos on peut également citer : les réductions significatives du volume respiratoire, le rythme respiratoire, le taux de lactate sanguin et la fréquence cardiaque. Les études suggèrent que cet état unique de la physiologie contribue à la régulation du cortisol et des autres hormones associées au stress— ainsi qu'une régulation plus saine de la sérotonine, un neurotransmetteur associé à l'humeur d'une personne.

“De manière encore plus significative, la mesure des ondes cérébrales nommées EEG montre des niveaux élevés de cohérence alpha sur la totalité du cerveau—mesure indiquant un accroissement de l'intégration du cerveau et d'un fonctionnement plus ordonné—Cette mesure différentie encore davantage la méditation transcendantale de la relaxation ordinaire ou des autres formes de méditation.”